KHYLA – KARMA

URBAN/RAP KRÉYOL/HIP-HOP

Khyla, signe son retour fracassant dans le game avec son nouveau clip intitulé « Karma » directed by Returnback Vision

Connu pour son amour du mot juste, chacun de ses morceaux tente de représenter son combat entre les bons et les mauvais côtés de la vie. Grandissant de ses erreurs, ses qualités et ses défauts, elle en tire des morceaux puissant.

Entre maitrise de mots et de flow, c’est un voyage musical exceptionnel, loin de rester dans cette idée traditionnel du Rap Kreyol. Un Hip hop Fort et tout en Finesse. Rude, Actuel, mais toujours aussi Surprenant Et Métaphorique .

Dans tout les cas une artiste à découvrir. Un style surprenant, et un rap indéfinissable.

MAIS QUI EST KHYLA ?

L’une des premières et plus ferventes représentantes du rap Kreol, depuis 1994, KHYLA se fait connaître du milieu underground grâce à ses prestations en 1996 sur « radio tambou » où une session hip hop avait lieu tout les vendredis soirs.

Repérée par Brother Jimmy en 1998 elle participe régulièrement, à son émission télé « Reyel attitude » sur RFO télé, ce qui lui permet de rencontrer et surtout de confronter son travail musical à un tout nouveau public.

Ainsi elle fini par avoir la chance en 2000 de pouvoir sortir un maxi single en solo de 4 titres intitulé « féminin au mic » dont les morceaux « Hardcore » (peignant un tableau de la situation véritablement dure pour la société) et « Si tu savais » (morceau dédié a sa fille) l’impose vraiment en tant que réelle représentante du hip hop guadeloupéen pour un public de plus en plus large en Guadeloupe, Martinique mais aussi en France.

En 2003, elle participe à l’album « Sugar Ladies », en tant qu’ invitée pour fêter les 20 ans de carrière de Willy SALZEDO (auteur /compositeur de nombreux artistes antillais dont T. Saint Val, D. Zorobabel, T. Cham etc.).

Puis en 2004/05 avec un collectif d’artistes (D. Coco, T. Saint Val, L. Voulzy, P. Saint-Eloi etc….) pour un morceau « Ti bwen chalé » pour la prévention et la lutte contre l’exclusion liée au SIDA.

Toujours en recherche de nouveau défis, en 2008 elle participe à la réalisation et l’animation de l’émission de télévision « TIMELESS », véritable portail pour la jeunesse guadeloupéenne souhaitant exprimer et exposer son talent, et organise de nombreuses manifestations culturelles pour l’épanouissement de la musique urbaine avec son association GWA LABEL.
Elle crée entre autre chose, le premier salon de culture urbaine Kreyol, KAMO LARI et depuis 2015 permet de jeter un tout autre regard sur la culture urbaine et son influence.

Ainsi de plus en plus investie dans un rôle auprès du jeunes public, elle œuvre à promouvoir la culture urbaine sous toutes ses formes, et obtient de nombreux prix, preuve de son engagement pour l’insertion de la jeunesse.

Depuis 2016, elle est chasseuse de son pour l’émission MUSIC EXPLORER encore une corde à un arc bien remplie.

Titre déjà en écoute sur Tropical Dj’s Montréal Radio
Suivez toute l’actualité de Khyla sur Facebook

Écrit par